Votre chauffage au bois est-il utilisable sans risque ?

Le ramonage est obligatoire et si vous ne respectez pas cette règle, vous vous exposez à une amende de troisième classe pouvant aller jusqu’à 450 euros.

Qui doit ramoner ?

  • Le propriétaire occupant,
  • Le locataire lorsqu’il est autorisé à utiliser le conduit. Dans ce cas, toutes les petites réparations et l’entretien courant sont à sa charge. Le ramonage des conduits de fumée est une charge locative rappelée dans le bail. Même si le propriétaire-bailleur peut se charger lui-même de faire ramoner les conduits de cheminées, c’est à l’occupant de les régler.

Le règlement sanitaire départemental des départements de la Savoie, la Haute-Savoie et de l’Isère impose deux ramonages par an pour les conduits de fumée en fonctionnement, dont un en période de chauffe.

Côté assurance, comme le rappelle la Fédération française de l’assurance, les dommages causés par un feu de cheminée aux biens assurés sont couverts par la garantie incendie comprise dans les contrats d’assurance multirisques habitation. Mais pour cela, encore faut-il avoir respecté les obligations d’entretien des conduits de fumée.

Dans le cas contraire, en plus d’une éventuelle amende, il y a un vrai risque de réduction de l’indemnisation voire de refus pur et simple. Et un malheur n’arrivant jamais seul, la prime d’assurance pourrait ensuite être réévaluée à la hausse pour cause d’aggravation du risque couvert. Chaque année, des dizaines d’incendies, d’intoxications au monoxyde de carbone et de décès sont encore recensés suite à un manque d’entretien de la cheminée


Retour au Blog