Le chauffage au bois polluant ?

Le principal reproche est fait aux cheminées à foyer ouvert : elles génèrent de très fortes émissions de particules fines, tout en chauffant peu et aux appareils anciens.

Selon des estimations récentes, un foyer ouvert et un foyer fermé antérieur à 2002 émettent respectivement 97 et 91 kg de particules primaires par an, alors qu’un foyer fermé mis sur le marché après 2007 en émet 8 kg/an et un foyer fermé labellisé Flamme Verte 5 étoiles, 3 kg/an (source ADEME « avis Bois énergie et qualité de l’air »).

Il est possible de réduire la pollution aux particules et de protéger ainsi votre santé et votre environnement :

Equipez-vous d’un appareil performant : faites installer un poêle à bois ou un autre appareil de  chauffage au bois labellisé Flamme verte 5, 6 ou 7 étoiles qui limite les émissions de particules dans  l’air extérieur à  moins de 125 mg / m3.

Soyez exigeant pour le combustible : utilisez un combustible de bonne qualité et exempt de produits chimiques : bûches, plaquettes ou granulés. Si vous récoltez vous-même votre bois, brûlez-le seulement quand il est bien sec (après 2 ans de séchage sous abri).

Soignez votre installation : entretenez régulièrement votre appareil et vérifiez que vous l’utilisez de manière optimale. Pensez aussi deux fois par an au ramonage du conduit de fumée !


Retour au Blog