Prime Air Bois Grenoble Grésivaudan Voironnais

Bénéficiez de la prime Air bois pour le remplacement de votre vieil appareil ou foyer ouvert.

Prime air bois

Afin de lutter contre la pollution de l’air par les particules fines, Grenoble-Alpes Métropole et la communauté de commune du Grésivaudan proposent désormais une prime de 800 euros pour renouveler poêles et cheminées non-performants. Le pays Voironnais propose une prime de 400 €.

Les foyers désireux de remplacer leur équipement de chauffage bois par un appareil dernière génération pourront bénéficier d’une aide financière délivrée par Grenoble-Alpes Métropole et le Grésivaudan.

Ce dispositif est proposé dans le cadre des actions que mènent la Métropole et le Grésivaudan pour améliorer la qualité de l’air, en luttant notamment contre les particules fines. Celles-ci représentent en effet une cause majeure de pollution dans le bassin grenoblois. En 2014, d’après les relevés d’Air Rhône-Alpes – observatoire qui surveille la qualité de l’air – elles ont été responsables de 92% des épisodes pollués.

Appelées « PM10 » (car d’une taille inférieure à 10 microns, soit 0,001 millimètre !) ces particules s’infiltrent profondément dans l’appareil respiratoire et provoqueraient en France, selon un rapport de la Commission européenne, 42 000 décès prématurés. Or, d’où proviennent ces particules fines dans la région grenobloise ? Majoritairement des appareils dits « non performants » (vieux poêles, cheminées à foyer ouvert…), qui sont responsables de 43% de la pollution aux PM10, en moyenne sur l’année (Contre 23% pour l’industrie et 26% pour les transports). Un chiffre qui peut grimper jusqu’à 75% en période de pic d’alerte !

Afin d’encourager le renouvellement de ces appareils (15 000 environ dans l’agglomération), la Métropole propose de faciliter l’achat d’un nouveau matériel avec une contribution significative, l’une des conditions étant que ce dernier bénéficie du label « flamme verte 7 étoiles », ce qui signifie un appareil moins polluant, mais aussi beaucoup plus efficace, donc… plus économique. Une dépense initiale pour des économies à long terme.

Il y a une nécessité d’agir car environ 150 décès par an dans l’agglomération sont liés à la pollution. Et c’est une problématique particulièrement forte en période hivernale. Durant cette saison, la pollution est directement liée aux appareils de chauffage bois non performants et à la méconnaissance des bonnes pratiques d’allumage, notamment. Aujourd’hui, l’enjeu est donc important pour l’agglomération puisque la Métropole propose désormais à travers cette prime une solution pour le renouvellement des appareils de chauffage trop anciens et polluants.»

La Prime Air Bois, comment ça marche ?

La Prime Air Bois est une sorte de « prime à la casse » : vous vous engagez à détruire votre ancien matériel et à le remplacer par un appareil doté du label « flamme verte 7 étoiles », en échange de quoi la Métropole vous verse une prime de 800 € (ou 1200 € selon les ressources du foyer). Pour le pays voironnais, le label « Flamme verte 5 étoiles » est suffisant.

Concrètement, et avant tout achat d’un nouvel appareil de chauffage au bois, vous devez remplir un dossier de demande, qui sera traité par l’Agence locale de Energie et du Climat (ALEC) ou par L’AGEDEN (pour le Grésivaudan).

D’ici 5 ans, un tiers des équipements actuels est visé soit 2750 appareils antérieurs à 2002 ou fonctionnant à foyer ouvert installés dans les résidences principales.

Objectif, réduire de 29% les émissions de particules liées au chauffage bois et de 18% la totalité des émissions de particules fines (PM10) sur son territoire d’ici 2020.

Cumulable avec le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), l’éco-prêt à taux zéro et les aides de l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH). En revanche, les primes sont non cumulables avec les certificats d’économies d’énergie.

Pour en bénéficier, votre appareil actuel doit être antérieur à 2002 ou foyer ouvert. L’appareil de remplacement doit atteindre les performances garanties par le label Flamme Verte 7* (ou 5* pour le pays voironnais) et être installé par un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Faites appel à un expert


Voir toutes les actualités